Monthly Archives: June 2014

“Nuits blanches à Seattle…”:-)

J’ai redécouvert ces jours-ci  le film-culte de Nora Ephron:”Nuits blanches à Seattle…” – avec Tom Hanks et Meg Ryan… qui m’a rappelé les 2 jours passés dans cette ville, avant de traverser la frontière canado-américaine, en direction du merveilleux Vancouver, BC, situé à 2h de d’autoroute… 🙂 J’ai aussi visité l’usine de Boeing, mais les photos été interdites, bien sûr, comme @ Airbus-Toulouse… 🙂 je recommande vivement la vue panoramique de la célèbre “aiguille spatiale”(182m!) – le symbole de Seattle, Washington(State).
* * *
I’ve recently watched again Nora Ephron’s legendary movie:”Sleepless in Seattle…” –  with Tom Hanks and Meg Ryan and it’s reminded me the 2 days I spent in this city, before crossing the US-Canadian border, heading for wonderful Vancouver, BC, only 2h-drive from Seattle… 🙂 I also visited the “Boeing Factory”, but cameras were forbidden, of course, like @ Airbus-Toulouse… 🙂 I highly recommend the panorama view from the famous “Space Needle”(182m!) – THE landmark of Seattle, Washington.

This slideshow requires JavaScript.

“Le destin est quelque chose que nous avons inventé, car nous ne pouvons pas supporter l’idée que tout ce qui nous arrive est le fait du hasard… Les gens qui ont vraiment aimé une fois sont beaucoup plus susceptibles d’aimer à nouveau. Le temps, la distance – rien ne pouvait les séparer parce qu’ils savaient qu’ils avaient raison, que c’était vrai… c’était simplement magique! C’était un million de petites choses et lorsque tu les as toutes additionnées, elles signifiaient que nous étions censés être ensemble… et je le savais.”(“Nuits blanches à Seattle…”)
* * *
“Destiny is something we’ve invented because we can’t stand the fact that everything that happens is accidental… People who truly loved once are far more likely to love again. Time, distance… nothing could separate them because they knew it was right, it was real. It was simply… magic! It was a million tiny little things that, when you added them all up, they meant we were supposed to be together… and I knew it.”(“Sleepless in Seattle…”)

Advertisements

”laisse-moi devenir l’ombre de ton ombre…”(Jacques Brel)

le soleil se lève plus tôt parmi les branches et leurs feuilles vert-foncé… sa chaleur fond et disparaît sur mes épaules, comme une offrande généreuse, accompagnée d’une prière à l’amour et d’une musique en sourdine… chaque geste demeure incrusté dans nos pensées auprès de nos émotions profondes, des mots doux et des baisers volés avant l’aube… ces derniers jours de juin jonglent avec leur image sensuelle et nous éclairent les cœurs débordants de fleurs d’été, en attendant la rhapsodie du mois prochain… nous remarcherons sur les traces de nos ombres – entre le ciel et la terre, sur le même sentier de l’espoir… 🙂
* * *
motto:”let me be the twin shadow of yours…”(Jacques Brel)

the sun rises early among the stems and their dark green leaves… its heat melts and vanishes over my shoulders, like a generous gift, accompanied by a love prayer and a muted refrain… every gesture stays engraved within our thoughts, close to our deep emotions, sweet words and “stolen kisses” before dawn… these last days of June play with their sensual image and light up our hearts full of summer flowers, waiting for the rhapsody of the following month… we’ll continue to walk into the footsteps of our shadows – between heaven and earth, along the same pathway of hope… 🙂

This slideshow requires JavaScript.

L’autre regard… – Andrée Chedid

Si tu te heurtes aux murs de chair
Si tes mots sombrent avant de naître
Que ton sang agrippe tes os
Que ton œil perd sentier
Éveille en toi l’autre regard!
Celui qui transgresse le monde
Et distance le temps singulier
Dans le goulot des jours
Quand s’engouffre la pénombre –
Ameute l’autre regard!
Sa lueur te cherchait…
* * *
🙂 my quick and free version: another look… – Andrée Chedid

if you dash into walls of flesh
and your words sink before their birth
and your blood grabs your bones
let your eye lose its pathway
awaken another look inside you!
whoever infringes the world
and outruns the singular time
within the neck of the days
whenever darkness rushes –
stir another look!
its glow did try to reach you…
* * *
🙂 P.S. todah for your amazingly well-matched photos, “ahermin”! ❤    

%d bloggers like this: