Monthly Archives: July 2014

“Partir… même loin de la région du cœur…”

motto:”Partir… on a toujours un bateau dans le cœur
Un avion qui s’envole pour ailleurs…
Partir… même loin de la région du cœur
N’importe où la peau change de couleur –
Partir avant qu’on meure…”(Julien Clerc – Partir…)

fenêtres rocheuses grand-ouvertes à l’amour-cascade… au-delà des mots, entre l’Ouest et l’Est, je suis impatiente de te rencontrer à nouveau pendant cet été… je te retrouve toujours parmi mes pensées vivantes où le temps et l’espace n’existent pas… en attendant, je laisse la porte de mon jardin secret ouverte car chaque nuit mon cœur bat pour toi… je sais que tu l’écoutes parce qu’une étoile double tombe sur mes épaules dès que je lève les yeux vers le ciel… j’apprendrai à deviner un lever de soleil et tu m’offriras le crépuscule… je te caresserai avec des syllabes non-dites et je t’embrasserai avec mon envie ardente… tu murmureras mon prénom en 3 langues et nous glisserons ensemble dans les secondes éternelles… sois prudent, mon amour: ne marche pas pieds nus sur l’herbe jade, tu pourrais ‘écraser’ tous mes rêves… 🙂
* * *
Julien Clerc – partir…
http://www.youtube.com/watch?v=pya1qDjxSfM

This slideshow requires JavaScript.

motto:”Getting away… we always have a boat in our heart, an airplane that flies to new horizons… Getting away… even far from the heart’s zone, doesn’t matter where skin changes its color – just getting away before we die…”(Julien Clerc – getting away…)

rocky windows wide open to waterfall love… beyond any words, between West and East, I look forward to meeting you again throughout this summer… I always find you among my living thoughts where time and space don’t exist… meanwhile, I let the gate of my secret garden open for each night my heart beats for you… I know you listen to it ’cause a double-star falls down on my shoulders whenever I lift up my eyes to the sky… I’ll learn how to guess a sunrise and you’ll offer me a sunset… I’ll cuddle you with unspoken syllables and I’ll kiss you with burning desire… you’ll whisper my name in 3 languages and we’ll flow together into eternal seconds… take care, my love: don’t walk barefoot across the jade grass, you may ‘crush’ all my dreams… 🙂
* * *

”Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l’herbe menue:
Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.
Je ne parlerai pas, je ne penserai rien:
Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la nature, heureux comme avec une femme…”
* * *
“Through summer blue evenings, I’ll roam the pathways
pricked by wheat, and I’ll crush the thin grass:
I’ll dream and I’ll feel its coolness underfoot,
I’ll let the wind bathe my naked head.
I won’t talk and I won’t think at all,
Yet, endless love will rise up in my soul,
and I’ll wander very far like a vagabond,
across nature, happy like with a woman by my side…”(Sensation… – Arthur Rimbaud)

floating emotions – Miyazaki, Kyushu, Nihon…

îlot à la dérive parmi les vagues du Pacifique… esprits et corps s’envoient un message secret… des galets polis résonnent entre quelques nuages de mots… une beauté solaire comble mon cœur qui s’empresse de rallumer une bougie – elle éclairera mes émotions flottantes… 🙂

This slideshow requires JavaScript.

adrift islet among the Pacific waves… minds and bodies exchange a secret message… polished pebbles echo across a few clouds of words… solar beauty overwhelms my heart, it hastens to rekindle a candle that will light up my floating emotions… 🙂

%d bloggers like this: